Pour un merchandising visuel réussi

L’organisation de l’officine depuis l’entrée jusqu’aux produits grâce à quelques règles de merchandising simples :

Interieur d’une pharmacie

La plupart des pharmacies ont en commun une taille relativement limitée, une fréquentation élevée et une difficulté de gérer l’agencement de l’officine (flux clients, répartition des surfaces entre OTC, parapharmacie, éventuel rayon libre accès...).

Cependant il est possible, sans avoir à casser les murs de l’officine, d’optimiser la compréhension de la structure de l’espace de vente, d’accompagner le patient consommateur dans sa découverte, de se repérer facilement et de comprendre l’organisation de l’officine depuis l’entrée jusqu’aux produits grâce à quelques règles de merchandising simples :

  • Conservez une vitrine et une façade attractives car ce sont vos meilleurs atouts pour attirer, accrocher le regard, donner envie d’entrer dans l’officine et fidéliser de nouveaux clients. Affichez par exemple sur la porte d’entrée, en vitrophanie, le plan de l’officine avec rappel des différents univers, repérés par leur couleur ou installez d’autres supports de signalétique extérieure (stop-trottoirs, bâche grand format...)
  • Installez un espace de confidentialité, avec une table et deux chaises, où vous pourrez recevoir vos clients en toute confidentialité, prendre leur tension, parler de leur traitement et donner des conseils d’une manière discrète.
  • Prévoyez un univers bébé complet, avec un espace jeux, un espace avec pèse-bébé, table à langer, toise…Vos clientes-mamans vous seront reconnaissantes et rassurées de placer cet univers loin de la porte d’entrée.
  • Répartir l’espace officinal en univers individualisés et facilement repérables, par un code couleur unique pour chacun d’eux, des panneaux avec le nom des univers, en termes d’expressions simples afin d’orienter et d’aider le client dans son achat.

Exemple d’univers : La Médication familiale, La Dermo-cosmétique, l’Hygiène, Espace Bébé, la Diététique, les Promotions, les Spécialisations (vétérinaires, orthopédie, matériel médical, Phytothérapie...)

A l’intérieur de chaque univers, segmentez le rayon par pathologies / catégories : exemple en Médication officinale, utiliser les symptômes : (« toux », « douleurs et fièvre », « constipation », « compléments alimentaires », « Hygiène intime », « états grippaux », « maux de gorge », etc...), par marques, par produits, par usage : exemples pour l’univers bébé (Alimentation, soin de la peau, tétines, biberons, sucettes etc...), ou pour l’univers Dermo-cosmétique (Soins capillaires, Soins visage, soins corporels, shampoing, cosmétique...)

Une fois que les produits sont mis en place, il est indispensable d’instaurer la communication en rayon par des frontons des linéaires permettant d’identifier les univers, par des stops rayons et aussi par des réglettes de rayonnage qui permettent de distinguer les catégories de produits afin d’orienter et d’informer les clients/patients sur les produits.

  • « Cassez » l’allée pénétrante entre la porte et le comptoir principal par des éléments de mobilier pour améliorer la visibilité des produits, exemples : têtes de gondole, bacs promotionnels, des bornes interactives pour digitaliser l’officine...
  • Affichez clairement les prix pour les non médicaments.

http://vitrine.ooreka.fr/comprendre/merchandising

http://www.promoplast.fr/fr/pharmacie

http://www2.offimedia.com/

TN.PDTT.16.03.26