Diabète, comment s'alimenter?

Légumes et glucomètre sur une planche

Le diabète touche 10.9% de la population tunisienne (1), une bonne hygiène et une alimentation saine et variée peuvent limiter les dégâts du diabète, voici quelques conseils en nutrition que vous pouvez prodiguer à vos patients :

Les glucides (2)

Les glucides forment l’ensemble des sucres présents dans les aliments. Il faut éviter les fluctuations de la glycémie, que ce soit du fait d’une consommation d’aliments trop riches en sucres ou d’un apport insuffisant de glucides.

Les glucides ont une influence directe sur le taux de sucre sanguin; c'est la raison pour laquelle il est important de contrôler la quantité consommée. Il est conseillé aux personnes diabétiques de privilégier les aliments glucidiques qui sont riches en vitamines, minéraux et fibres.

Les protéines (2)

Les protéines sont nécessaires à la construction, à la réparation et au renouvellement de tous les organes du corps humain. Les protéines ont peu d'influence sur le taux de sucre sanguin. Elles peuvent aider à contrôler l'appétit par leur effet sur la satiété.

Les matières grasses (2)

Elles ont un rôle à jouer pour le transport de certaines vitamines et approvisionnent l’organisme en acide gras essentiels. Cependant, un apport excessif en matières grasses, en particulier les gras saturés et les gras trans, peut-être associé à des taux élevés de cholestérol sanguin et à l’obésité…

Les vitamines et les minéraux (2)

Les aliments contiennent une variété de vitamines et minéraux, mais aucun aliment ne contient à lui seul tous ces éléments essentiels en quantité suffisante pour répondre aux besoins de l’organisme. Il est donc primordial de varier les choix d'aliments, et ce, tous les jours. Un complément alimentaire peut être conseillé en cas d’alimentation non équilibrée.

Les fibres alimentaires (2)

Les fibres alimentaires sont des constituants des végétaux non digérés par notre organisme. Elles aident à régulariser le fonctionnement des intestins. Elles procurent aussi un effet de satiété. De plus, consommées en grande quantité, certaines fibres contribuent à ralentir l’absorption des sucres et à contrôler le taux de cholestérol dans le sang.


1. IDF Diabetes Atlas, Sixth edition 2013, www.idf.org/diabetesatlas

2. www.diabete.qc.ca (18/06/2014)

TN.PDTT.14.07.17