Douleurs articulaires

La fréquence des douleurs articulaires augmente avec l’âge, elles peuvent apparaitre suite à un effort physique ou simplement au repos, une bonne hygiène de vie et de l’exercice adapté est essentiel pour prévenir ces maux.

Les douleurs au niveau des articulations est une des causes fréquentes de douleur chez les personnes âgées, leur fréquence augmente avec l’âge.

Les causes de ces douleurs sont nombreuses et peuvent cacher un grand nombre de maladies graves comme les rhumatismes inflammatoires chroniques.


Quels sont les symptômes ?(1)

visuel_douleurs_articulaires

On distingue :

  • Les douleurs qui apparaissent pendant ou après l’effort :
    Ce type de douleurs est calmé par le repos. Normalement, elles ne réveillent pas la nuit mais vos patients peuvent ressentir une douleur lorsqu’ils changent de position. La raideur ressentie le matin est faible et ne dure pas plus de 30 minutes. Ce type de douleur correspond à des maladies comme l’arthrose, les tendinites, les entorses et toutes les affections qui sont en rapport avec un surmenage ou une trop grande utilisation de l’articulation.
  • Les douleurs qui n’ont pas de rapport avec l’activité physique :
    Elles surviennent même au repos, réveillent souvent au cours de la deuxième moitié de la nuit, et s’accompagnent d’une raideur matinale qui dépasse souvent les 30 minutes. Ce type de douleur correspond aux rhumatismes inflammatoires, aux infections articulaires, aux tumeurs osseuses et à la goutte.

Quelques conseils à prodiguer :

En cas de maladie articulaire, il faut adopter une bonne hygiène de vie :

  • Des exercices physiques réguliers, un sport mobilisant le corps entier ou la gymnastique permettent de lutter contre les raideurs articulaires, et de préserver le capital osseux.
  • La natation est très conseillée en cas de mal de dos.

Autres conseils pratiques :

  • Eviter de porter de lourdes charges.
  • L’arrêt du tabac est souhaitable car il a un lien avec plusieurs maladies inflammatoires graves.
  • Eviter la viande et les boissons alcoolisées en cas de goutte.
  • Porter des chaussures adaptées en cas de mal de dos.


1. Le médecin, le malade et la douleur.P Queneau, Gérard Ostermann. Ed Masson 2004

TN.PDTT.14.07.21